vendredi 4 septembre 2015

La voleuse sans ombre





Titre : La voleuse sans ombre

Auteur : Emily Gee

Editions : Bragelonne

Pages : 403







Résumé :
Grâce à la magie qui coule dans ses veines, la jeune Melke sait se rendre invisible. Un don partagé par son frère Hantje et qui ferait d'eux des voleurs hors pair, s'ils n'avaient renoncé cet héritage et refusé de devenir de véritables " spectres " s'enrichissant grâce à des larcins faciles. Pourtant, un matin, Hantje a franchi l'interdit. Tandis qu'il dérobait les trésors des salamandres, cruelles créatures avides d'or et de pierreries, il s'est fait capturer. En échange de la liberté de son frère, Melke doit à son tour enfreindre sa promesse et voler pour le compte des salamandres un collier détenu par les descendants d'un famille autrefois fière et puissante. Mais ce faisant, elle déchaîne sur eux une horrible malédiction. Un insupportable dilemme commence alors pour Melke, tiraillée entre la vie de son frère et celle des gens qu'elle doit condamner pour le sauver... 

Mon avis :
Ce livre trainait depuis un moment dans ma PAL et à l'occasion d'une lecture commune, j'ai enfin pu le sortir. Ce livre est le premier roman d'Emily Gee et je dois dire que cela se ressent. Même si j'ai passé un agréable moment de lecture j'ai trouvé que l'histoire n'était pas assez aboutie. Le talent de l'auteure est là, c'est indéniable, mais il manque un petit quelque chose qu'on retrouve dans les grands livres de fantasy.

L'histoire est centrée sur quatre personnages principaux, Melke, Hantje, Liana et Bastian. Dans l'ensemble, les personnages sont plutôt bien décrits mais quelques détails m'ont manqués. Par exemple, on ne connait pas l'âge de tous les personnages, on peut faire des déductions par rapport aux indices du livre mais je ne sais toujours pas l'âge de Melke. L'âge des personnages est important pour moi car il me permet de mieux comprendre certaines réactions en fonction de l'âge. Par exemple, ça me dérangera moins qu'un personnage jeune ait des réactions immatures. J'aurai aussi aimé en savoir plus sur les pouvoirs magiques des personnages. Pourquoi Bastian comprend mieux Endal par rapport aux autres chiens. Comment fonctionne exactement le don de Liana. A ce niveau là, il y a un réel manque de détail et ça donne une impression de superficialité.

En fait, j'ai eu cette impression sur le livre en général. On ne sait quasiment rien sur l'univers crée par l'auteure. D'où vient la magie, quelles sont les différentes formes de magie, quelle est l'origine des créatures magiques. Bref, l'histoire manque de profondeur, j'aurai aimé en savoir plus sur cet univers. Sinon l'intrigue est agréable à lire, il n'y a pas vraiment de temps mort c'est quand même agréable. Il y a du suspense, quelques rebondissements, bref l'essentiel y est pour tenir le lecteur en haleine. Le manque de profondeur de l'histoire est peut-être dû au fait que c'est le premier roman de l'auteur mais pour le reste, l'auteur sait nous entrainer dans son histoire.

En bref, une lecture agréable malgré un univers pas suffisamment abouti. L'intrigue bien ficelée compense ce manque de détails.

Ma note sur Livraddict : 15/20 

2 commentaires:

  1. J'ai eu exactement la même sensation que toi sur le manque de profondeur, et je trouve ça vraiment dommage parce que l'univers qu'elle a créé à l'air assez intéressant, mais on manque de trop d'éléments pour le comprendre.

    RépondreSupprimer